slide01_big
04 13 94 07 60 04 13 94 07 60

Avocat droit pénal Marseille : Défense après-peine

APRES-PEINE VOTRE DEFENSE A PARTIR DE 500 EUROS HT

Une fois un dossier plaidé devant le Tribunal Correctionnel ou la Cour d'Assises et le client condamné à une peine d'emprisonnement, trop d'avocats considèrent leur travail terminé et n'investissent pas le champ de l' « après peine ».

Or, la défense du condamné devant le Juge d'Application des Peines (JAP) et le montage d'un dossier adapté permet à certains condamnés d'éviter purement et simplement la détention.

Au-delà de la question de la libération conditionnelle, ou de la convocation automatique par le JAP suite à une condamnation ferme par le Tribunal Correctionnel à une peine inférieure à un an d'emprisonnement exempte de sursis, un aménagement de peine peut intervenir notamment :

  • Pour relever un condamné d'une période de sûreté
  • Autoriser une libération conditionnelle parentale, qui est applicable sans que la moitié de la peine ait été effectuée
  • Suite à de graves problèmes médicaux, dans le cadre d'une suspension de peine
  • Pour obtenir une semi-liberté, un placement sous surveillance électronique, etc.

Les conditions d'obtention de ces mesures sont variables, mais s'articulent souvent autour de la nécessité de démontrer des velléités d'insertion par un contrat de travail, une promesse d'embauche, une formation.

De l'indemnisation de la partie civile à la création de lignes téléphoniques pour faciliter l'enquête de faisabilité du PSE, votre avocat de Marseille vous aidera à constituer un dossier vous permettant d'obtenir un aménagement de peine, saisira le Juge d'application des peines et vous assistera lors du débat contradictoire.

Le forfait pratiqué par le Cabinet pour votre défense devant le juge d'application des peines est de 600 Euros TTC pour les juridictions marseillaises si vous êtes déjà convoqué et de 1200 euros TTC si vous nous confiez la rédaction de la requête auprès du Juge d'Application des Peines.

Fichier STIC et Bulletin N°2:

Le Cabinet Polymnie vous aide à obtenir l'effacement de votre condamnation ou des mentions de ces fichiers

Si vous souhaitez obtenir l'effacement du fichier STIC ou déposer une requête en exclusion du Bulletin n°2 devant la dernière juridiction vous ayant condamné, le Cabinet Polymnie pourra également engager pour vous ces démarches complexes et faciliter votre réhabilitation professionnelle et sociale, les administrations étant de plus en plus nombreuses à pouvoir consulter officiellement ces fichiers autrefois clandestins qui mettent à mal des carrières entières ou bloquent l'accès au marché du travail à des jeunes gens désireux de se réinsérer après avoir commis des fautes pénales.

Les forfaits pratiqués par le Cabinet sont :

  • 600 Euros TTC pour l'effacement du fichier STIC.
  • 1200 Euros TTC pour les requêtes en exclusions du B2.

Des facilités de paiement peuvent être consenties par le Cabinet d'avocat jusqu'à dix fois sans frais.

Prendre contact avec le cabinet

t