slide01_big
04 13 94 07 60 04 13 94 07 60

Maître Anaïs Melvini Scrivano : Avocat Marseille 6

Avocat au Barreau de Marseille

Maîtrise de Droit Public, Université Aix-Marseille IIIDEA d'Histoire des Institutions et des Idées Politiques, Université Aix-Marseille III

Diplôme Européen d'Histoire des Institutions, Université de Côme (Italie)

Membre fondateur et ex-Secrétaire Générale d'Euréponse, Association Loi 1901 d'aide juridique à Aix-en-Provence

Chargée de Travaux dirigés à l'Université Aix-Marseille III en Histoire du Droit et Droit Communautaire

Sensibilisée lors de mes études au problème de l'accès au droit, j'ai créé en 2001 l'Association Euréponse avec Ryad BEN BRIKA et Gaspard JOUAN, qui visait à dispenser des conseils à des personnes en difficulté face au système judiciaire.

Cette expérience de trois années m'a conduite à embrasser la profession d'Avocat.
Formée entre 2004 et 2008 dans un Cabinet d'avocat pénaliste et généraliste avant de créer ma propre structure, j'ai pu découvrir combien la profession d'avocat nécessitait des qualités d'écoute et de tolérance, la capacité à mettre en évidence l'intérêt du client, à découvrir l'expression juridique de réalités bien humaines et souvent plus nuancées que ce qu'elles ne paraissent.

Au-delà, le métier d'Avocat offre la possibilité d'être acteur d'un système judiciaire fragilisé par des violations aux droits des justiciables, qu'il s'agit de mettre en évidence et de combattre énergiquement.

Le droit pénal (droit pénal des affaires ou le droit pénal général) a su faire écho à ces préoccupations, en ce qu'il exprime les failles de l'éducation et plus généralement les carences de l'appréhension de la vie en société, de la qualité de citoyen et la poussée d'individualisme qui a mis à mal les valeurs républicaines.

J'ai pu suivre avec intérêt les différentes réformes de la procédure pénale et participer à la Commission Droit Pénal de l'Ordre des Avocats au Barreau de Marseille auprès de Maître Daniel TARASCONI, par la rédaction de nombreux articles, enrichissant l'approche pratique de la conscience des enjeux idéologiques que recèle cette matière, du caractère essentiel de l'humanisation du droit, de la personnalisation des peines, comme de l'égalité des armes entre les parties.

Mon activité a dépassé aujourd'hui le cadre du droit pénal stricto sensu car les ressorts de la défense se meuvent également lorsqu'il s'agit des droits des salariés, des droits des associations, des droits des enseignants, ou des entreprises fragilisées par la pénalisation des actes sociaux.

Etre l'interprète juridique des enjeux affectifs ou sociaux dans le divorce, les questions de garde d'enfants, dans le licenciement d'un salarié, dans l'action d'une victime de faits délictueux ou criminels, dans les démarches d'un condamné pour retrouver sa dignité et se réinsérer, c'est dans ce cadre que je peux vous défendre.

J'interviendrai donc à vos côtés devant les juridictions répressives, administratives, prudhommales et civiles.

N'hésitez pas à consulter votre avocat établi à Marseille 6.

Prendre contact avec le cabinet

t